Les 5 points forts de l’IndieCade Europe

  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  

IndieCade Logo

En 2018, l’IndieCade revient les 19 et 20 octobre 2018 à Paris pour la 3e année consécutive juste avant la Paris Games Week et la Game Connection.

Retranscription audio détaillée de la vidéo.

Soumettez dès aujourd’hui votre jeu pour l’exposer lors des deux jours.

IL EST ENCORE TEMPS : SOUMETTEZ VOTRE JEU MAINTENANT !

Oui, toi qui as un petit prototype Unity dans le coin de ton ordinateur ! Qu’il soit ambitieux ou pas, viens quand même le montrer ! Tous les retours sont bons à prendre. Ce sera peut-être le début d’un projet fructueux. J’ai hâte de le tester !

IndieCade – International Festival of Independent Games

En matière d’événements dédiés aux jeux vidéo indépendants, l’IndieCade reste une référence. Ce salon existe depuis 2007 outre-Atlantique, et c’est avec joie que nous l’accueillons de nouveau sur notre territoire.

Enfin ! En France ! Un événement de renommée internationale dédié aux jeux indépendants. En plus, pas dans n’importe quel lieu, au Conservatoire des arts et métiers à Paris (CNAM). Ce lieu immense chargé d’histoire accueillera l’événement juste à côté du musée.

Que faire à l’IndieCade ?

  • Soumettez votre jeu au concours
  • Assistez à des conférences et aux keynotes
  • Jouez à des jeux expérimentaux
  • Rencontrez plein d’autres développeurs indés

Malgré une baisse de régime en 2017, les deux premières éditions ont été un succès.

Le prix de l’entrée n’est pas excessif : entre 10 et 15€ de mémoire.

Pour information, la moitié des développeurs sont étrangers, il va donc falloir pratiquer votre anglais : « Hello, I am a French game developer. » Par conséquent, les conférences seront toutes en anglais.

On sort jamais déçu de ce festival !

Voici les 5 points forts de l’IndieCade.

1. Rencontrez des développeurs passionnés

Venez au contact des développeurs indépendants du monde entier, amateurs, étudiants ou professionnels. Si vous avez la même passion, c’est que vous êtes au bon endroit pour partager votre amour pour les jeux indés et vous faire de nouveaux potes. Les soirées officielles et officieuses sont aussi un bon moyen pour continuer le networking autour d’une pinte de bière.

2. Découvrez des jeux indépendants expérimentaux

L’IndieCade est réputé pour sélectionner des jeux originaux, uniques dans leur genre. Ici, les types de jeux varient. On peut y trouver des jeux plein air, des jeux de société, des jeux mobiles, des installations numériques, des jeux en VR, des jeux de rôles immersifs mixés à des jeux vidéo, etc.

Jeu expérimental : IndieCade Europe 2017

Jeu expérimental : IndieCade Europe 2017

L’année précédente, j’ai testé des jeux en plein air en groupe de 12. Le fun était immédiat avec des joueurs et joueuses de tout type d’âge.

La créativité n’a pas de barrières.

Je me souviens également de Gaze, un jeu de société multijoueur de réalité augmentée. Le but était de prendre en photo des formes anamorphoses sur une structure physique réelle.

Certains jeux sont expérimentaux et peuvent se jouer uniquement sur place. Par exemple un simulateur de travail en multijoueur(dont j’ai omis le nom).

C’est débile, mais qu’est-ce que c’est fun !

3. Assistez aux conférences et aux keynotes

Des experts du monde entier viennent nous faire partager leur connaissance et leur expérience sur le développement. Plusieurs thématiques sont abordées : game design, développement, publication, marketing, relation presse, problématiques rencontrées, post mortems, etc. Comme les conférences sont dédiées aux développeurs indépendants, tous les sujets peuvent nous toucher personnellement et professionnellement.

Lors de la première édition, Michel Ancel, le papa de Rayman, avait donné une conférence, très intéressante ! Enfin, c’est ce qu’on m’a dit, car je l’ai ratée. En fait, j’exposais mon jeu au même moment dans une autre salle.

Michel Ancel

Michel Ancel

Le programme des conférences et des keynotes est en cours de création. Il sera prochainement disponible ici.

4. Partagez vos créations à l’IndieCade

Trois choix s’offrent à vous selon votre budget, vos envies et l’état d’avancement de votre projet. Le public est connaisseur, et sera indulgent sur la qualité du jeu. En principe il vous donnera des conseils et des retours pour améliorer votre projet.

A. La soumission au concours IndieCade

Très efficace pour exposer votre jeu durant deux jours à des milliers des visiteurs. Si vous êtes sélectionnés, vous serez exposé dans le lineup sur le site de l’IndieCade aux yeux du monde. Deux jours, c’est suffisant pour récolter un maximum de feedbacks. Cette exposition permet aussi d’être mis en avant aux yeux de la presse. Des éditeurs ou d’autres développeurs peuvent également vous proposer différents partenariats. À vous de juger leur pertinence bien sûr.

Un jury composé de vétérans internationaux élira le meilleur jeu du salon. À la fin du festival, les prix seront remis au cours d’une cérémonie de clôture bon enfant.

Les frais pour la participation au concours varient en fonction de la date de soumission et du choix de la soumission :

  • US + Europe (100$ – $140$)
  • US ou Europe (75$ – $110$)

Ensuite, vous serez notifié en septembre de votre participation au festival.

B. Le Show and Tell

Le principe du Show And Tell permet à tous les autres jeux non sélectionnés d’exposer gratuitement pendant deux heures (à condition d’avoir son pass deux jours) dans une salle dédiée. Les jeux tournent sur plus de 10 tables. Des centaines de jeux s’enchaînent sur les deux jours. Autrement dit, il y a de quoi jouer !

Un formulaire d’inscription arrivera très prochainement ici.

J’ai exposé durant les deux dernières éditions, et les retours étaient très intéressants. J’ai pu faire tester EnigmBox à Rami Ismail de Vlambeer et Omar Cornut de Lizard Cube, le génialissime développeur du remake de Wonder Boy et maintenant de Street of Rage 4.

Show & Tell de EnigmBox à l'IndieCade Europe 2017

Show & Tell de EnigmBox à l’IndieCade Europe 2017

C. Mode YOLO

Rien ne vous empêche de venir en mode YOLO avec une build de votre jeu dans la poche, sur votre mobile, dans votre sac, ou dans votre ordinateur portable. Un coin de table suffira à montrer votre jeu, d’après moi : personne n’ira vous embêter si vous n’abusez pas.

5. À vous de me donner le dernier point fort 😉

Si vous êtes déjà allé à l’IndieCade qu’avez-vous pensé des précédentes éditions ?

Conclusion

La date se rapproche donc si vous avez prévu d’aller faire un tour à la Game Connection Paris, ou bien la Paris Games Week, passez juste avant à L’IndieCade. Vous apprécierez l’ambiance et les jeux exposés. Vous pourrez certainement m’y retrouver également. 😉

À bientôt !

See You Goodbye GIF - Find & Share on GIPHY
Les 5 points forts de l’IndieCade Europe
Votez pour cet article

  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  

Benoit

J'adore amuser les gens avec mes jeux depuis mon plus jeune âge. Je suis développeur professionnel de jeux vidéo depuis 2006, créateur de jeux vidéo indépendants, formateur dans les écoles de jeux vidéo, mais aussi game designer et développeur en Freelance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.