fbpx

Game Designer : métier, fonction, salaire

  •  
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  

Un game designer, aussi abrévié GD, endosse un rôle important lors de la création d’un jeu. C’est le concepteur du jeu vidéo. Cependant, on a toujours du mal à bien le situer et à identifier sa fonction et son métier précisément. Son rôle est pourtant indispensable  : créer une expérience de jeu fun et mémorable. Autrement dit  : donner du plaisir au joueur.

Shigeru Miyamoto, créateur de Mario et de Zelda, un des plus grand Game Designer

Shigeru Miyamoto, créateur de Mario et de Zelda, un des plus grand Game Designer

D’ailleurs, voici ce qu’il m’arrive de lire ou d’entendre parfois  :

Ha tu es « game designer »  ? Tu fais les graphiques des jeux vidéo alors  ? »

Hum OK, commençons par le début…

Définition d’un game designer

Littéralement cette expression anglophone se traduit en Français par « concepteur de jeu ».

Donc, rien à voir avec le graphisme, ou encore la programmation.

Être game designer c’est créer le principe d’un jeu (gameplay). Il est chargé d’élaborer des expériences de jeu amusantes et cohérentes pour les joueurs avec tout ce qui les composent  : genre, règles, challenges, décors, personnages, histoire, structures logiques, interactivité.

Vous remarquez que je ne précise pas « dans les jeux vidéo ». Un concepteur de jeux vidéo peut très bien créer des jeux de toutes sortes  : jeux de société, jeux en plein air, Live Escape Games, casse-têtes, jeux télé, jeux expérimentaux, etc.

Document de game design de Mario Bros.

Extrait du document de game design de Mario Bros.

Que fait un game designer  ?

En général, le GD participe au développement du projet du début à la fin. Dans un studio, il travaille sous la direction d’un chef de projet ou d’un supérieur en concordance avec les artistes et les programmeurs.

Voici un exemple d’organigramme dans un studio : Organigramme du game designer

Le game designer n’est pas forcément la personne qui est à l’origine de l’idée du jeu. Elle peut venir d’un client, de l’équipe marketing, des supérieurs ou d’un autre membre de l’équipe. Dans tous les cas, le GD devra s’assurer que le jeu produit soit fun. Pour information, en Asie, une idée de jeu ne vient jamais du GD. Voir l‘interview de Josselin, développeur au Japon.

Podcast #2 : Interview de Josselin, développeur de jeux vidéo au Japon

Podcast #2 : Interview de Josselin, développeur de jeux vidéo au Japon

Le GD peut être responsable de plusieurs tâches  :

  • Être à l’origine de l’idée  ;
  • Présenter des concepts de jeux ;
  • Rédiger les documents de game design  ;
  • Imaginer les mécaniques de jeux  ;
  • Imaginer les challenges  ;
  • Concevoir les niveaux  ;
  • Rédiger le scénario et les dialogues ;
  • Communiquer avec l’équipe de développement  ;
  • Améliorer l’expérience utilisateur  ;
  • Développer un prototype de jeu  ;
  • Tester les différentes versions du jeu  ;
  • Analyser les données  ;
  • Simuler les différents cas des joueurs  ;
  • Travailler sur la monétisation d’un jeu  ;
  • Assister aux playtests  ;
  • Équilibrer les difficultés (Game Balance) ;
  • Régler finement des valeurs (Tunning) de caméra, de vitesse, des contrôles, etc. ;
  • Prendre en compte les retours des développeurs  ;
  • Prendre en compte les retours des joueurs  ;
  • Rédiger le livret des règles du jeu ou concevoir les tutoriels  ;
  • Expérimenter et faire de la veille  ;
  • Etc.

Bien évidemment, tout dépend des spécialités et de la polyvalence de la personne. Un GD peut avoir un profil technique, artistique, être doué pour l’écriture d’histoire ou être spécialisé sur un genre de jeux. D’ailleurs, je vous invite à découvrir comment débutent les game designers avec ce guide :

Game Concept : Le guide pour bien démarrer la création de son jeu vidéo

GAME CONCEPT : LE GUIDE POUR BIEN DÉMARRER LA CRÉATION DE SON JEU VIDÉO

La solution gratuite, rapide et efficace que tous les game designers doivent maîtriser avant de se lancer.

On retrouve aussi plusieurs types de GD qui se spécialisent dans un domaine précis  :

  • La narration  : Narrative Game Designer  ;
  • La monétisation  : Monetization Game Designer  ;
  • La conception des niveaux : Level Designer (bien que les deux métiers soient différents, le game et level design sont très liés) ;
  • Les combats  : Combat Game Designer  ;
  • Les quêtes  : Quest Game Designer  ;
  • La technique  : Technical Game Designer  ;
  • Les jeux multijoueurs  : Multiplayer Game Designer ;
  • L’expérience utilisateur  : UX Designer  ;

Tout dépendra certainement de la taille et de la structure du studio, mais le fait d’être polyvalent donne un avantage certain au projet et à l’équipe.

Qui peut être game designer  ?

En fait, tout le monde peut s’autoproclamer game designer et cela même sans avoir réalisé des jeux.

Oui car tout le monde peut être game designer et faire du game design même sans s’en rendre compte à partir du moment où l’on crée ou modifie des expériences de jeux.

Je vous invite à lire l’article « Nous faisons déjà tous du game design » qui démontre en quelques exemples que nous avons tous et toutes la fibre du game design.

Nous faisons déjà tous du game design

Nous faisons déjà tous du game design

Cependant, un GD n’est pas seulement la personne qui à l’idée du concept d’un jeu. Tout le monde peut avoir des idées de jeux, mais cela ne suffit pas : il faut ensuite les réaliser.

Une idée de jeu n’a aucune valeur tant qu’elle n’est pas réalisée et testée.

Salaire d’un game designer

D’après les derniers recensements du SNJV, dans un studio de jeux vidéo en France, un game designer gagne annuellement entre 25€ à 33K€, moins qu’un programmeur qui aurait un salaire annuel compris entre 27K€ et 40K€. Ce salaire dépend bien évidemment de la structure du studio et de l’expérience du GD.

En faire son métier et/ou sa passion

Il est possible de mêler métier et passion. C’est le cas pour moi depuis plus douze années.

Comme ce sujet suscite l’intérêt de beaucoup de personnes, je pourrais écrire une multitude d’articles du genre pour vous aider. Exemples  :

  • Comment devenir game designer  ?
  • Quelles sont les qualités requises pour devenir GD ?
  • Quelles sont les meilleures formations pour devenir GD  ?

Conclusion

Le game designer est, selon moi, la deuxième personne la plus importante dans la conception d’un jeu vidéo après le programmeur. Le programmeur concrétise des concepts pour les transformer en expériences jouables. Si tout un jeu est parfaitement réalisé mais que le gameplay n’est pas amusant, ce divertissement va perdre très grandement de son intérêt, encore plus que si le jeu était moche.

Un jeu chiant mais très bien réalisé restera un jeu chiant.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire.

Bon dev et à bientôt  !

Game Designer  : métier, fonction, salaire
5 (100 %) 2 vote[s]


  •  
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  

Benoit

J'adore amuser les gens avec mes jeux depuis mon plus jeune âge. Je suis développeur professionnel de jeux vidéo depuis 2006, créateur de jeux vidéo indépendants, formateur dans les écoles de jeux vidéo, mais aussi game designer et développeur en Freelance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le « Game Concept » : l'étape indispensable pour créer son jeu vidéo