Protégez vos yeux de développeur : 7 astuces gratuites

  •  
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écrans sont à l’origine de beaucoup de problèmes : trouble du sommeil, migraine ophtalmique, yeux secs et rouges, myopie, etc. La faute en revient à la lumière artificielle qu’ils émettent. La lumière bleue, le manque de pauses, l’intensité lumineuse, la distance qui nous sépare de nos écrans, etc. sont autant de facteurs qui diminuent la santé de nos yeux.

Prenez conscience que nos yeux sont notre outil de travail principal.

Nous sommes constamment entourés d’écrans. Depuis notre lit, le matin, jusqu’au soir, avant de nous coucher.

Notre vie devant des écrans

Voici quelques astuces gratuites pour améliorer votre environnement afin de protéger au maximum vos yeux.

1. Régler correctement son écran

Cette astuce simple et rapide permet d’éviter de s’agresser constamment la vue. À long terme, les effets de la lumière vive sont nocifs, idem pour une image trop sombre.

Le premier réflexe à adopter : ajuster la luminosité et les contrastes.

Le réglage optimal s’équilibre entre le confort et la lisibilité. Une image trop sombre devient indéchiffrable ; a contrario, une image exagérément lumineuse et vive devient trop agressive. Modifiez directement la luminosité et les contrastes ou bien accédez aux paramètres vidéo de votre système d’exploitation. Afin de calibrer ces réglages, vous pouvez utiliser cette image ci-dessous. Le principe est d’avoir le deuxième carré noir à peine visible à la fin de vos ajustements.

N. B. Certains ordinateurs portables disposent d’un capteur de luminosité afin de régler automatiquement la luminosité. De plus, cela permet également d’économiser l’énergie et la batterie. Un peu de réduction d’énergie ne peut pas faire de mal.

Pendant 10 ans j’ai développé avec un écran cathodique qui avait une intensité lumineuse beaucoup plus agressive que les écrans actuels.

2. Utilitaire gratuit anti lumière bleue : f.lux

La plupart de nos écrans, y compris ceux de nos smartphones, diffusent une lumière bleue. Vous avez certainement déjà entendu parler de l’impact négatif de cette lumière sur nos yeux. Elle provoque notamment des insomnies. Par exemple, le rétroéclairage des écrans mobiles fait croire à notre cerveau qu’il fait encore jour. On ressent surtout ses effets le soir, lorsque la luminosité ambiante est faible.

f.lux

Cependant, il existe des solutions gratuites pour réduire cette lumière nocive. Il s’agit tout simplement de diminuer la couleur bleue sur l’image de nos écrans.

Voici un logiciel gratuit appelé f.lux. Cet utilitaire permet de réduire automatiquement la lumière bleue de l’image selon l’heure de la journée. f.lux est téléchargeable gratuitement sur Mac et PC ici.

Interface de f.lux

Interface de f.lux

Pour information, certains smartphones comme les iPhone intègrent déjà un mode nuit avec le même principe.

Mais il y a un problème lorsqu’on réduit la lumière bleue : les couleurs sont dénaturées. En effet, on perçoit immédiatement que l’image devient orangée. Quand on programme, aucun problème ! Mais ce changement de teinte est très contraignant dès qu’on travaille sur l’aspect visuel de son jeu. Dans tous les cas, il vaut mieux vérifier le rendu sur différents écrans.

3. Faire des pauses régulières

Le moyen le plus simple et le plus naturel pour garder en forme nos yeux est de stopper les écrans. Une pause de 10 à 20 minutes toutes les 2 heures est très recommandée. Non seulement cette interruption vous fera un bien fou, mais en plus vous reviendrez sur votre projet avec un esprit neuf. Combien de bugs ai-je déjà corrigés en revenant d’une pause ? Des centaines ! Il suffit de quitter son espace de travail et de faire autre chose pour prendre du recul sur son projet.

Par exemple : pratiquer une activité sportive, lire un livre, sortir, marcher un peu, jouer d’un instrument de musique. En somme, tout ce qu’on veut, à partir du moment où il n’y a aucun moniteur.

Par ailleurs, je rédigerai prochainement un article sur les astuces de développeurs pour gagner en productivité.

4. Exercices des yeux

La plupart du temps, nous sommes figés devant une image. Garder les yeux constamment grands ouverts fatigue votre vue. Par conséquent, nous clignons moins des yeux. À terme, les globes oculaires s’assèchent et le fait de fixer un point précis pendant un moment peut entraîner la myopie.

Exercice des paumes des mains

Voici quelques exercices de yoga simples pour atténuer ces effets :

  • Les paumes de main : masquer vos yeux avec vos paumes de mains préalablement chauffées ;
  • Regarder son doigt : fixer votre index devant les yeux et faire des allers-retours en l’éloignant ;
  • Écrire avec les yeux : écrire l’alphabet avec vos yeux ;

5. Assombrir la couleur de fond des éditeurs

Lorsqu’on regarde le poste de travail de certains programmeurs, on peut s’étonner de découvrir des jeux de couleurs différents sur les éditeurs de code. La raison de ce changement n’est pas d’ordre esthétique, mais bel et bien d’ordre pratique.

Nous pouvons passer plus de huit heures par jour devant des écrans car la lumière sombre agresse beaucoup moins les yeux que la lumière blanche. D’ailleurs, avec un écran de 24 pouces, il est facile d’éclairer une pièce simplement en ouvrant le « Bloc-Notes ».

Solution : allez dans les paramètres de votre éditeur préféré pour modifier la couleur de fond et la couleur du texte.

Sur Unity : l’éditeur de code par défaut est Visual Studio ou Mono Develop.

Il existe des thèmes existants qui permettent de changer toutes les couleurs et de trouver son bonheur.

  1. Ouvrez Visual Studio ou Mono Develop
  2. Allez dans les Préférences
  3. Sélectionnez Thèmes de couleurs
  4. Choisissez le thème que vous aimez

Personnellement, j’ai un petit faible pour le thème Monokai.

MonoDevelop avec le thème par défaut

6. Distance

On n’est jamais trop loin d’un écran !

La distance qui sépare nos yeux du moniteur reste toujours insuffisante. Plus nos yeux sont éloignés, mieux ils se portent. Hélas, nous avons besoin de lire, de scruter et d’analyser tout ce qui se passe pendant les phases de développement, car chaque détail est important.

La distance recommandée dépendra de la taille de l’écran. Idéalement, elle devrait se situer entre 40 et 70 cm.

Position devant l'écran

Poussez le moniteur le plus loin possible et trouvez la distance optimale. Vous devriez pouvoir lire correctement cet article avec votre ajustement.

7. Lumière ambiante

On a tous en tête le cliché du développeur de jeux vidéo qui programme dans sa cave, son garage ou son grenier. Heureusement, nous sommes tous conscients qu’il ne s’agit pas d’un environnement de travail adéquat.

L’éclairage de la pièce influe sur la rétine. Plus il fait sombre, plus elle s’ouvre et inversement dans un environnement obscur. La difficulté est de trouver une ambiance lumineuse optimale.

Voici quelques recommandations :

  • Privilégier la lumière du soleil, car la lumière artificielle accentue la myopie. Donc, si c’est possible, ouvrir les volets pour laisser rentrer un éclairage naturel.
  • Ne pas orienter une source lumineuse sur l’écran, afin de ne pas créer des reflets gênants.
  • Le soir, toujours garder une lumière allumée, idéalement de moyenne intensité.
Photo des locaux de Epic Games

Photo des locaux de Epic Games

Souvenez-vous !

Au cours d’une partie de FPS, vous avez déjà dû remarquer certains flashs blancs : pendant les coups de feu, lors d’une explosion ou encore d’une détonation de grenade « Flash ». Ces effets visuels permettent de renforcer l’immersion et la narration. Mais si, à ce moment-là, vous êtes dans une pièce plongée dans le noir, les effets risquent d’être décuplés et de vous éblouir créant ainsi un choc visuel pour votre rétine.

Pour l’anecdote, j’ai regretté de ne pas avoir allumé ma chambre en jouant à Soldier Of Fortune et Enter The Matrix sur PC. Les flashs étaient si agressifs que j’avais des nausées et des migraines après mes sessions de jeux.

ASTUCE BONUS PAYANTE : Les lunettes gaming

Enfin, pour une solution efficace, mais payante, on peut aussi se procurer des lunettes équipées de verres anti-lumière bleue.

D’ailleurs, certains fabricants d’optiques sont spécialisés dans le gaming. Évidemment, leurs accessoires s’adaptent très bien pour les autres types d’utilisations comme le développement de jeux vidéo. Comme les gamers, nous avons un équipement très proche des leurs.

Lunettes anti-lumière bleue sur mes yeux

Lunettes anti-lumière bleue sur mes yeux

J’ai acquis ma première paire de lunettes gamer il y a quatre ans. Depuis, je perçois très vite la différence lorsque je ne les ai pas sur le nez. Elles sont conçues pour un usage quotidien. Grâce à leur légèreté et à leur design on peut les utiliser avec n’importe quel type de casque audio. Certes, c’est un budget, mais vos yeux vous diront merci.

N.B. Ces lunettes filtrent la lumière bleue et réduisent l’effet d’éblouissement uniquement. Le port de ces verres spéciaux ne doit pas vous dispenser des autres précautions.

Conclusion

En tant que développeur, on peut passer des heures devant un écran. À cause de ça, on risque fortement de se bousiller la vue. Nos globes oculaires deviennent secs, rouges et pour couronner le tout on peut finir la journée avec un bon mal de tête. J’espère que ces astuces vous permettront de moins faire souffrir vos mirettes.

Avez-vous d’autres astuces pour protéger votre vue au quotidien ? N’hésitez pas à les rajouter en commentaire.

Protégez vos yeux de développeur : 7 astuces gratuites
Votez pour cet article

  •  
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

Benoit

J'adore amuser les gens avec mes jeux depuis mon plus jeune âge. Je suis développeur professionnel de jeux vidéo depuis 2006, créateur de jeux vidéo indépendants, formateur dans les écoles de jeux vidéo, mais aussi game designer et développeur en Freelance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.