fbpx

Comment Aider Les Créateurs De Jeux Vidéo Indépendants ?

Comment aider les créateurs de jeux vidéo indépendants
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En tant que joueur, si l’on apprécie le travail d’un créateur de jeux indépendants, il est possible de le soutenir de plusieurs manières pour le motiver ou pour le remercier à différents stades de développement du jeu.

Dans cet article, je m’adresse principalement aux joueurs, mais aussi aux créateurs.

Le Gamer

Pourquoi aider les développeurs de jeux vidéo  ?

Pour les game devs, c’est une sorte de récompense de voir que les joueurs apprécient leurs jeux et qu’ils s’impliquent réellement. Cela fait chaud au cœur et cela motive énormément. À noter que les personnes qui élaborent ces jeux indépendants n’ont pas du tout les mêmes moyens qu’une production AAA.

Je vais énumérer les différentes manières de soutenir les développeurs de jeux indépendants en expliquant pourquoi toutes ces actions sont très importantes. Pour cela, je m’appuierai sur quelques exemples tirés de mes expériences personnelles.

Mais avant de commencer, je tiens juste à remercier tous les joueurs et joueuses qui me motivent à faire ce métier passion depuis plus de 12 années. 🙏

Il faut acheter leurs jeux

Les devs sont des êtres humains

Tous les citoyens ont besoin d’argent pour vivre, manger, payer leur facture, payer les logiciels et toutes les personnes qui travaillent sur un projet. Bien évidemment, le meilleur moyen d’aider les développeurs indépendants, c’est de leur donner de l’argent.

Besoin de manger pour faire des jeux

En achetant leur création, on soutient le travail d’une ou de plusieurs personnes qui ont passé des mois voire des années de leur vie à créer une expérience pour des joueurs.

Acheter les jeux premiums

L’acte d’achat est un acte fort, un acte qui prouve que l’on apprécie le travail des créateurs. D’ailleurs, c’est aussi vrai pour toutes les autres œuvres artistiques.

Il faut savoir que les développeurs gagnent seulement un certain pourcentage du prix de vente de leurs jeux. Les revendeurs tels que Steam, l’AppStore et Google Play prennent déjà 30 % de commission sur le prix de vente. D’autre part, les éditeurs qui se chargent de la distribution du jeu prennent aussi un pourcentage d’environ 30-50 % ensuite. Il faut aussi soustraire la TVA et les autres frais et charges sur ces revenus. Au final, le prix d’un jeu affiché dans les boutiques ne correspond pas du tout aux bénéfices qu’il génère.

  • Pour un jeu acheté sur Steam à 10€, moins de 5€ net reviennent à l’auteur. 💸

Par ailleurs, le système de prévente aide également les équipes de devs à se payer pendant la phase de production avant la sortie officielle du jeu.

Payer dans les free 2 play

Nous vivons à une époque où de nombreux divertissements sont accessibles gratuitement (YouTube, Spotify). C’est souvent le cas des jeux mobiles. Il en est de même pour beaucoup de jeux destinés à des hardcore gamers comme League Of Legend ou Fortnite. Dans ces types de jeu, il est possible d’acheter du contenu pour aider financièrement les petites équipes de développement.

Désactiver le mode avion

Pour un jeu mobile monétisé via la publicité, le fait de regarder une publicité ou d’installer un jeu affiché par la pub permet au développeur de gagner un tout petit peu d’argent  : environ 0.02€ par publicité entièrement diffusée. Certes, ce chiffre est assez ridicule, mais c’est toujours quelques euros de gagnés lorsque l’on cumule tous les joueurs. Si un jeu contient des publicités, c’est tout simplement parce qu’il est accessible gratuitement.

Du coup, pour aider les devs, il faudrait aussi désactiver le mode Avion afin d’afficher les publicités qui rémunèrent les créateurs indépendants. Mais si la fréquence des pubs est trop élevée, à vous de juger… 😅

Acheter hors soldes

Idéalement, il faudrait acheter le jeu hors période de soldes pour que les développeurs bénéficient d’une marge plus conséquente.

Par exemple, en achetant un jeu indépendant à -90 %, il y a un fort « manque à gagner ». Cela dit, les soldes sont aussi un bon moyen de vendre un jeu aux personnes qui hésitaient à l’acheter, en leur proposant une promotion temporaire.

★ Les lecteurs ont aussi apprécié cet article :
▶︎
  Les Éditeurs De Jeux Vidéo

Éviter les marchés gris  : G2A, G2PLAY, CDKEYS, etc.

Pour résumer, les clés achetées sur ce genre de site sont des clés volées ou achetées avec des cartes bancaires volées. Aux dernières nouvelles, les développeurs toucheraient environ 0€ après chaque vente sur ce genre de sites.

G2A revente de clés de jeux

L’article de canard PC (G2A  : haro sur les flibustiers de la clé Steam) résume très bien la légitimité de G2A  :

…en 2016, 450 000 dollars de clés pour les jeux du studio tinyBuild auraient été écoulées sur des G2A par des arnaqueurs les ayant achetées avec des numéros de cartes bancaires volés.

Financer les campagnes participatives

Financement de jeux vidéo avec Kickstarter

La production d’un projet de jeu vidéo coûte de l’argent, et les studios doivent payer les salaires des développeurs dès son commencement. Ainsi, les campagnes de financement permettent de rémunérer les auteurs avant la sortie du jeu. Ces aides financières sont directement utiles aux game devs qui profitent alors d’un pourcentage plus intéressant que celui dont il bénéficie lors de ventes du jeu sur les plateformes de distribution.

Par exemples  :

  • Sur 10€ donnés sur Kickstarter, ~8€ net reviennent à l’auteur. 😃

Éviter le piratage

Il est toujours tentant de se procurer un jeu gratuitement de manière illégale. Lorsqu’on est en difficulté financière, on ne peut pas se permettre de dépenser de l’argent pour des loisirs si ce n’est pas une priorité. C’est tout à fait normal : moi aussi, j’ai été dans ce cas-là, lorsque j’étais un étudiant fauché. Cependant, même en piratant, il est toujours possible de remercier le développeur en achetant son jeu a posteriori.

Il m’est par exemple déjà arrivé de télécharger un jeu illégalement pour le tester. Je l’ai ensuite acheté pour bénéficier des mises à jour, des modes multijoueurs, mais aussi pour remercier les créateurs.

Noter

Le fait de donner une note peut vous sembler anodin, mais cette évaluation reflète énormément la qualité d’un jeu aux yeux de tout le monde. La quantité de notes joue un rôle important également.

Cela influence divers acteurs différents  :

Les futurs joueurs

Pour se donner une idée de la qualité d’un jeu, les joueurs regardent sa note. Elle est très souvent affichée en haut d’une page de vente.

Les éditeurs

Les éditeurs et distributeurs scrutent la note globale pour évaluer le potentiel commercial d’un jeu.

Les plateformes de distributions

Google Play, l’AppStore ou Steam utilisent des algorithmes pour suggérer des jeux aux autres joueurs ou bien pour le featuring (mise en avant). La notation est donc une variable essentielle pour les Stores.

La presse

On peut imaginer qu’un influenceur peut aussi tenir compte de ce score avant de décider s’il va faire une vidéo « Let’s Play » ou non.

Commenter

Pourquoi écrire un commentaire  ?

Comme pour la note, cela va influencer la décision des joueurs et l’algorithme des magasins. Les joueurs vont se dire  :

Est-ce que je vais acheter ce jeu  ?
Mais d’abord, qu’en pensent les autres joueurs  ?

Avouez que l’on se pose tous ce genre de questions, même lorsqu’il s’agit de choisir un article sur Amazon, un restaurant ou un hôtel.

Merci les commentaires pertinents

Idéalement, le commentaire devrait être assez pertinent pour que les lecteurs se fassent une bonne idée du jeu en décrivant une expérience personnelle.

Par exemple  :

Super jeu  !

Pourrait être amélioré en  :

Super Jeu  ! J’ai adoré affronter mes amis. On a passé de superbes soirées.

Oui  ! J’en demande beaucoup… 😁

Éviter de transformer cet espace en « bureau des plaintes »

Commenter reste le moyen le plus rapide pour les joueurs de communiquer un message aux développeurs. Le souci, c’est que ces messages sont publics et que certains problèmes, voire beaucoup, sont dus au jeu en lui-même, mais du côté des joueurs : mauvaise installation, incompréhension du jeu, peu d’espace disque, mauvaise configuration, matériel défectueux, nouvelle configuration requise, etc.

Personnellement, je ne blâme pas les joueurs qui laissent de gentils messages du style  :

Mais il faut avouer que cela n’aide pas du tout les développeurs à résoudre un problème.

D’ailleurs, cela fait une excellente transition pour la suite.

Envoyer des feedbacks pertinents

Rapporter les bugs

En jouant, on peut être confronté à des problèmes en tout genre, problèmes que le développeur doit corriger pour améliorer son jeu. Pour cela, il suffit de lui envoyer un message via un formulaire dédié, s’il existe, en décrivant le problème, comment le reproduire et si possible avec des captures d’écran.

Au nom de tous les développeurs de jeux de tout l’univers, je vous remercie par avance si vous faites déjà ça  ! 🙏

★ Les lecteurs ont aussi apprécié cet article :
▶︎
  Interview : développeur et sound designer de oQo - Grhyll

Suggérer des améliorations ou des idées

Les joueurs qui jouent beaucoup au même jeu ont un œil particulier et des avis très pertinents. Les développeurs ont besoin recevoir des suggestions pour améliorer l’expérience de jeu.

Exemples  : une difficulté trop élevée, une option supplémentaire, une feature, etc.

D’ailleurs, lors de versions bêta, les retours des joueurs sont cruciaux.

Aider les autres joueurs

La communauté des joueurs se regroupe à divers endroits comme les forums, les chats (Discord), les réseaux sociaux, pour discuter débattre, conseiller, partager des astuces et résoudre des problèmes. Une communauté active bienveillante et qui s’autogère permet de soulager les développeurs et de faire vivre le jeu. D’ailleurs, certains joueurs très impliqués finissent parfois modérateurs.

Pour ma part, j’ai été surpris de voir tous ces joueurs rejoindre le serveur Discord de mon jeu EnigmBox pour s’entraider dans un bon état d’esprit.

Partager le jeu

Le bouche-à-oreille et le partage sur les réseaux sociaux sont très importants pour faire connaître un jeu. On a tous un pote qui nous a déjà conseillé de jouer à un jeu en particulier.

Donc, ne pas hésiter à retweeter, partager et suggérer un jeu à des amis ou à la famille.

Traduire un jeu

Indéniablement, tous les textes d’un jeu doivent être traduits en Anglais en priorité. Mais il faut savoir que beaucoup de joueurs ne comprennent pas bien cette langue. Cela peut les rebuter. Les joueurs ne sont pas développeurs, en revanche ils parlent une langue et savent l’écrire. Par conséquent, certains joueurs seraient ravis de participer au projet en traduisant les textes. En principe, tous les textes sont regroupés dans un fichier externe pour faciliter les différentes traductions.

En 2008, Facebook a été traduit en français par les membres en seulement quelques jours.

Pour l’anecdote, des dizaines de personnes se sont portées volontaires pour traduire mes jeux en 20 langues différentes, dont l’espagnol, le portugais, le chinois, le japonais, le coréen, l’italien, le russe, l’allemand, l’arabe, le turc, et même l’hébreu, le catalan, etc.

Cependant, il faut garder à l’esprit que les joueurs sont juste des fans qui aident bénévolement des développeurs de bons cœurs. Ce ne sont pas des professionnels de la localisation.

Envoyer un message de remerciements

J’estime que le soutien moral a autant d’importance que l’aide financière.

Je reçois chaque jour des messages de joueurs qui adorent mes jeux et qui me remercient. Cela n’a pas de prix, et c’est un boost de motivation extraordinaire.

Message d'amour des joueurs

Ce métier est aussi une passion, on prend plaisir à créer tous ces jeux. Mais, parfois, ce travail interfère avec notre vie sociale, notre santé physique et mentale. Tous les messages et commentaires laissés ont un impact énorme.

D’ailleurs, les joueurs m’ont offert des cadeaux et des énigmes physiques à résoudre.

Une fois, j’ai terminé une de leurs énigmes sous mon propre lit…

Conclusion

Les développeurs de jeux vidéo indépendants sont des êtres vivants dotés d’émotions. En tant que joueur, on doit rester indulgent et compréhensif envers les devs indépendants. Ces personnes peuvent passer des années de leur vie à travailler sur un projet.

Pour résumer, si on veut aider et soutenir les développeurs indépendants, il suffit de :

  • Acheter leurs jeux  ;
  • Noter 5 étoiles 😀  ;
  • Laisser un commentaire positif  ;
  • Envoyer des feedbacks  ;
  • Aider les autres joueurs  ;
  • Partager leur jeu  ;
  • Aider à la traduction  ;
  • Envoyer un message de remerciement.

Dans cet article, je ne souhaite en aucun cas donner des leçons. Je désire simplement faire part de mon ressenti, en tant que développeur.

On donne de l’amour et on en reçoit naturellement en retour.

Si les développeurs se sentent soutenus, cela permet de travailler dans de bonnes conditions. Par conséquent, cela veut dire plus de jeux et plus de contenu plus rapidement. 😃

Si vous connaissez d’autres moyens de soutenir les développeurs ou si vous avez des histoires à raconter à ce sujet, je vous invite à les poster en commentaire.

Et enfin, merci de partager cet article afin que d’autres joueurs aident les développeurs indépendants qui en ont bien besoin.

Bon dev et à bientôt !


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Benoît Freslon

J'adore amuser les gens avec mes jeux depuis mon plus jeune âge. Je suis développeur professionnel de jeux vidéo depuis 2006, créateur de jeux vidéo indépendants, formateur dans les écoles de jeux vidéo, mais aussi game designer et développeur en Freelance.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. loudo dit :

    Epic store ne prend que 12%, Itchio ne prend que 13% en moyenne (mais ça peut varier et être bien moins), et RobotCache ne prend que 5% (quoique je me demande s’il ne faut pas ajouter 3% de commission bancaire) et Humble Store prend 25% tandis que Humble Widget prend 5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.