Comment faire développer son idée de jeu vidéo par un studio ?

faire developper idee jeu par studio

Est-ce qu’un studio peut développer mon idée de jeu vidéo ?

Salut à tous et toutes ! Si vous lisez ce blog, c’est que, comme beaucoup d’entre nous, vous rêvez peut-être de voir votre propre jeu vidéo prendre vie.

Vous vous sentez l’âme de game designer pro et vous êtes persuadés que vos concepts de jeux peuvent détrôner ceux des AAA du marché ?

Sur mon blog, mon serveur Discord et mes réseaux sociaux, je croise souvent des passionnés avec des idées de jeux, certains ont même déjà un Game Design Document (GDD) prêt. Et donc, vous vous demandez comment faire pour qu’un studio de développement s’intéresse à votre projet ? C’est ce que nous allons voir ensemble avec les différentes étapes à suivre pour présenter son idée de jeu à un studio.

Beaucoup d’entre vous qui me contactez n’ont pas forcément d’expérience dans le développement de jeux vidéo ou d’autres domaines créatifs. Mais ne vous inquiétez pas, c’est normal ! Cependant, il faut savoir que développer un jeu vidéo, c’est pas juste avoir une idée de génie. Donc, je me dois de vous expliquer quelques petites choses importantes au préalable.

D’ailleurs, si vous souhaitez vraiment créer votre jeu vidéo et réussir vos projets, vous avez exactement tout ce qu’il vous faut ici : Créer un jeu vidéo : le guide de A à Z

Créer un jeu vidéo : le guide de A à Z

La réalité des bonnes idées dans l’industrie

Les studios ont déjà 40 000 bonnes idées dans leur besace

Tout d’abord, il est crucial de comprendre que les studios de jeux vidéo, même ceux qui acceptent des projets externes, ont souvent leurs propres “placards” remplis de bonnes idées en attente de développement. Ces concepts peuvent avoir été mis de côté pour diverses raisons, telles que des restrictions budgétaires, des priorités changeantes, ou simplement parce que le timing n’était pas idéal pour leur réalisation.

Ce surplus de bonnes idées en réserve signifie que même une idée externe exceptionnelle doit vraiment se démarquer des 40 000 autres pour attirer l’attention et les ressources d’un studio. Pour un studio, l’engagement dans un nouveau projet implique une évaluation rigoureuse des potentiels retours sur investissement comparés à ceux de leurs projets internes déjà en file d’attente.

Une idée n’a pas de valeur

Un concept fondamental à comprendre dans l’industrie du jeu vidéo, comme dans beaucoup d’autres domaines créatifs, est que l’on ne vend pas une idée seule. Une idée, aussi brillante soit-elle, n’a pas de valeur intrinsèque tant qu’elle n’est pas exécutée correctement. C’est l’exécution qui compte et qui transforme une simple notion en un produit fini de valeur.

Lire l’article : Votre idée de jeu vidéo n’a aucune valeur

Votre Idée De Jeu Vidéo n'a Aucune Valeur !

Une idée de jeu ne se vend pas

On n’achète pas un game concept, un GDD à quelqu’un qui n’a pas d’expérience ou qui n’est pas prêt à travailler de A à Z sur le projet en tant que Game Designer. Avoir seulement une “idée” ne suffit pas pour convaincre un studio de s’investir dans un projet, il faut venir avec des atouts majeurs que nous allons voir dans la suite de cet article.

Avoir des idées c’est facile

L’idée est souvent la partie la plus facile du processus de création. Ce qui est réellement difficile, c’est de trouver un budget adéquat, de réaliser le projet efficacement de A à Z et de mettre en place une stratégie de marketing efficace pour assurer son succès commercial. Ces étapes nécessitent une expertise approfondie, beaucoup de travail et une coordination excellente – des compétences que les studios recherchent avant de s’engager dans un nouveau projet.

L’éditeur finance une production, le studio développe le jeu

Si vous comptez présenter votre idée de jeux à un éditeur pour obtenir des financements, les informations de cet article sont aussi valables. Vous pouvez présenter un concept de jeux à un éditeur pour essayer d’obtenir des financements, cela veut dire que vous avez déjà une équipe de développeurs, donc potentiellement vous avez déjà votre propre studio. L’éditeur doit aussi avoir 100% confiance en l’équipe et au projet.

3 façons de faire développer votre jeu par un studio

1. Utilisez votre expérience et votre notoriété

Expérience ou notoriété ?

Avoir une expérience reconnue ou être une personnalité notoire dans votre domaine peut être un bon argument lorsque vous proposez votre idée de jeu vidéo à un studio. Que vous soyez un game designer renommé, un artiste célèbre, un musicien populaire ou même un cinéaste respecté, ces atouts peuvent grandement influencer la décision d’un studio. Cela pourrait également permettre d’obtenir un peu plus facilement des financements.

Pensez à cela comme si vous achetiez des plans de maison : vous ne les achèteriez pas à quelqu’un qui n’a aucune expérience en architecture ou une renommée dans le domaine artistique.

Exemples de succès

Prenez l’exemple de célèbres designers de jeux qui ont utilisé leur réputation préalable pour lancer des projets ambitieux. Un game designer connu pour ses créations antérieures aura beaucoup plus de facilité à convaincre un studio grâce à son historique de succès. De même, des artistes de renom dans les domaines de la musique ou de l’art ont parfois franchi le pas vers le jeu vidéo, utilisant leur notoriété pour attirer l’attention sur leurs nouveaux projets créatifs.

★ Les lecteurs ont aussi apprécié cet article :▶︎  Erreur de GAME DESIGN #10 : Prendre Les Joueurs Pour Des Débiles

2. Préparez votre portefeuille

Financer le développement de votre jeu vous-même est une option très directe pour voir votre idée se concrétiser, mais c’est aussi souvent la plus onéreuse. Avant de vous lancer, il est essentiel de bien comprendre les coûts impliqués.

Comprendre les coûts de production

Les coûts de production d’un jeu vidéo peuvent varier énormément selon la complexité du jeu, la qualité des graphismes, le niveau de détail de l’univers, et le nombre de plateformes sur lesquelles le jeu sera disponible. Pour un jeu indépendant simple, les budgets peuvent démarrer à quelques milliers d’euros, mais pour un projet plus ambitieux, les coûts peuvent s’envoler à plusieurs millions. Pensez à inclure dans votre budget les coûts de développement, de marketing, de distribution, ainsi que les salaires des équipes de développement si vous envisagez d’employer des professionnels.

L’alternative des développeurs indépendants

Si le coût d’engagement d’un grand studio semble prohibitif, vous pourriez envisager de collaborer avec un développeur indépendant ou une petite équipe. Cette solution peut être beaucoup plus abordable et permet aussi souvent une plus grande flexibilité dans le développement du jeu. Travailler avec des indépendants peut aussi apporter une touche personnelle et originale à votre projet, car les développeurs indépendants sont généralement plus enclins à prendre des risques créatifs.

Les avantages de cette approche

Financer le projet vous-même ou par le biais de partenariats avec des indépendants garantit non seulement que votre vision du jeu reste intacte, mais cela vous donne aussi un contrôle complet sur les aspects créatifs et commerciaux du projet. De plus, montrer que vous êtes prêt à investir dans votre idée peut sérieusement augmenter la crédibilité de votre proposition auprès des studios ou d’autres investisseurs potentiels.

En résumé, préparer votre portefeuille en comprenant les coûts de production et en envisageant des alternatives comme les développeurs indépendants peut rendre le processus de développement de votre jeu vidéo à la fois plus accessible et plus contrôlé. Cette stratégie vous permet de rester flexible et de maximiser les chances que votre projet aboutisse selon vos termes.

3. Développez votre idée vous-même

Et si aucune des options ci-dessus ne vous convient ? Il reste une possibilité : pourquoi ne pas prendre les choses en main et commencer à développer votre idée vous-même ? De nos jours, avec les nombreux outils et ressources disponibles en ligne, apprendre les bases du développement de jeux vidéo est plus accessible que jamais.

Je propose même plusieurs formations pour créer vos propres jeux en partant de zéro : Cliquez ici pour voir les formations en développement de jeux vidéo.

Commencer par créer un prototype simple ou une version bêta de votre jeu peut non seulement augmenter vos chances de captiver un studio, mais aussi vous donner une meilleure compréhension de ce que votre projet nécessite réellement. Cela montre aussi aux studios que vous êtes sérieux, passionné et prêt à investir dans votre vision. Qui sait ? Une fois que vous aurez quelque chose de concret à montrer, les studios et les éditeurs pourraient bien venir à vous !

1re étape : utiliser le meilleur outil pour formaliser son idée de jeu

J’en parle beaucoup, commencez d’abord par mettre à plat vos idées, votre vision artistique noir sur blanc. Et pour cela, il existe un outil gratuit et efficace que presque tous les studios utilisent avant de démarrer une production. Rédiger un game concept, le premier game design document.

Voici un guide gratuit à télécharger avec un modèle de GDD inclus en .pdf

Game Concept : Le guide pour bien démarrer la création de son jeu vidéo

GAME CONCEPT : LE GUIDE POUR BIEN DÉMARRER LA CRÉATION DE SON JEU VIDÉO

La solution gratuite, rapide et efficace que tous les game designers doivent maîtriser avant de se lancer.

2e étape : faites évaluer votre idée

Je sais, je sais, quand on a une idée de jeu vidéo qui nous tient à cœur, on a souvent l’impression que c’est l’idée du siècle ! Mais avant de vous précipiter pour chercher un studio prêt à développer votre projet, faites un petit pas en arrière et parlez-en à quelqu’un du métier. Pourquoi ? Parce qu’une évaluation professionnelle peut vous révéler si votre idée est vraiment réalisable, ou si elle est trop coûteuse, voire pas assez originale.

★ Les lecteurs ont aussi apprécié cet article :▶︎  Exemples de GDD (Game Design Document)

Vous seriez surpris de savoir combien souvent ces idées géniales se révèlent être irréalisables dans la pratique, ou nécessiteraient un budget bien trop élevé pour un retour incertain. Parfois, ce que nous pensons être une nouveauté absolue existe déjà sous une forme ou une autre. Discuter avec un pro, c’est un peu comme faire un test de réalité – ça peut vraiment aider à atterrir en douceur et éviter que votre super concept ne s’écrase au sol. Cela vous évitera de perdre du temps, de l’énergie et souvent, de l’argent dans quelque chose qui ne pourrait pas fonctionner dès le départ.

Si vous souhaitez me faire évaluer votre idée, nous pouvons discuter de cela lors d’un consulting privé, cliquez ici pour prendre rendez-vous.

3e étape : choisissez un studio enclin à développer votre idée de jeu

Bien choisir qui va donner vie à votre jeu est absolument crucial. Vous ne voudriez pas confier votre concept à un studio qui n’aligne pas avec le style ou le type de jeu que vous envisagez. Pour éviter cela, il est essentiel de bien comprendre les spécialisations des différents studios.

Sélectionner le bon studio

Tout d’abord, il faut identifier les studios qui sont ouverts aux projets de développement externe. Certains studios préfèrent travailler uniquement sur leurs propres idées et créations originales, tandis que d’autres se spécialisent dans la prestation de service et sont habitués à développer des concepts fournis par des clients externes. Ces derniers sont généralement les partenaires les plus adaptés pour un projet comme le vôtre, car ils ont l’expérience et les processus en place pour transformer une vision externe en un produit fini réussi.

Par exemple, les gros studios comme Ubisoft ne sont pas du tout des prestataires de servies enclins à développer des idées de jeux externes.

Pour rentrer en contact avec les studios, recherchez sur Google, allez aux événements pros ou bien fouillez l’annuaire le l’AFJV.

Comprendre les risques pour les studios

Il est aussi important de réaliser que pour un studio, développer une idée qui ne vient pas de leurs équipes internes peut représenter un risque. Les raisons de cette réticence peuvent être multiples :

  • Risques légaux : Des complications peuvent survenir concernant les droits d’auteur et la propriété intellectuelle.
  • Problème de vision : Lorsque la vision du jeu provient d’une personne externe, elle peut être mal interprétée ou bien créer des problèmes ou des conflits de vision lors de la réalisation. Un client veut un jeu bien précis, mais un studio, avec toute son expertise, se doit de donner son avis et ses recommandations sur la réalisation.
  • Alignement créatif : Les studios ont souvent une vision ou un style bien définis; il peut être difficile pour eux d’adopter et d’adapter une idée externe qui pourrait ne pas s’harmoniser parfaitement avec leur marque ou leur esthétique.
  • Ressources et priorités : Les ressources sont souvent allouées en fonction des projets développés en interne; un projet externe peut nécessiter un réajustement significatif des priorités et des ressources.

En conclusion

Je vais être franc, si vous n’avez aucune expérience, aucun budget, aucune renommée et que vous comptez trouver un studio de jeux vidéo qui finance 100% de la production de votre jeu vidéo sur une idée sur papier cela va être IMPOSSIBLE. C’est, hélas, la réalité des choses. Aucun studio ne voudra s’engager à se risquer à développer une idée de jeux gratuitement. À ce jour, je ne connais aucun cas d’une personne sans budget et sans expérience qui a réussi à convaincre un studio de travailler gratuitement sur une simple idée.

Cependant, transformer une idée en jeu vidéo avec l’aide d’un studio, c’est possible si vous avez de l’expérience, de la notoriété ou bien du budget. Commencez déjà par une évaluation solide de votre idée : rédiger un game concept, prototypez votre idée vous-même, contactez-moi si vous voulez avoir l’avis d’un pro.

Ne soyez pas juste “l’Idea Guy” (le gars avec des ideés), faites comme les développeurs indépendants, apprenez à développer vous-même vos propres jeux vidéo. Formez-vous au game design, au développement Unity par exemple.

Cela dit, rien ne vous empêche de montrer des tendences de jeux actuels ou des petites pépites à un quelqu’un qui travaille dans un studio de jeux vidéo. Cela permettra d’alimenter ou d’améliorer des idées de jeux grâce à vous.

Ne lâchez rien, testez votre idée, et peut-être que bientôt, on pourra tous jouer à votre jeu !


Benoît Freslon

J'adore amuser les gens avec mes jeux depuis mon plus jeune âge. Je suis développeur professionnel de jeux vidéo depuis 2006, créateur de jeux vidéo indépendants, formateur dans les écoles de jeux vidéo, mais aussi game designer et développeur en Freelance.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×
DISPONIBLE !